Rolls Royce Silver Wraith II 1977

Caractéristiques

  • Marque: Marque
  • Modèle: Silver Wraith II
  • Mise en circulation: 21/11/1977
  • Kilométrage: 93000 mkms
  • Prix: 19900€
  • Garantie: Véhicule à restaurer

Services optionnels :

  • Livraison possible dans toute la France.
  • Extension de garantie jusqu'à 12 mois.
  • expertise du véhicule
FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Chapitre 1 : Le modèle

Version longue de la Silver Shadow II, la Silver Wraith II est un modèle rare, puisque fabriquée à seulement 2145 exemplaires.

Ce chiffre doit être ramené à quelques centaines d'exemplaires, si l'on ne considère que les versions à conduite à gauche, et ne présentant pas les complexes (et problématiques!) spécifications américaines.

Naturellement, la Silver Wraith II bénéficie des améliorations de sa petite sœur par rapport à la Silver Shadow I, avec notamment l'introduction d'une direction à crémaillère, améliorant la précision de conduite, d'un système d'air conditionné entièrement automatisé, et de nouveaux carburateurs censés réduire la consommation (l'humour anglais!).

Allongée de 10 cms au profit des places arrière, la Wraith II est immédiatement reconnaissable à sa petite lunette arrière. Elle confère une ambiance nettement plus intimiste à l'arrière, ajoutant encore à l'ambiance de salon roulant propre à toute Rolls Royce.

La tradition de la marque exclue le principe des options, une Rolls Royce devant offrir le meilleur, indépendamment des coûts.

La Wraith II fait cependant exception à la règle, puisque l'acheteur peut s'offrir, contre supplément, une séparation chauffeur, qui, d'une épaisseur à faire pâlir les murs de votre château X ème siècle, annihile le bénéfice de l'allongement de la caisse.

Chapitre 2 : L'histoire de notre Silver Wraith II

Immatriculée la première fois le 21 novembre 1977, nous pensons que la voiture le fut à Monaco.

En revanche son livret de service ne fut rempli qu'à partir du 31 août 1984. Le concessionnaire Bristish Motors de Monaco inscrit alors le nom d'un résident de la Côte d'Azur.

Un second propriétaire apparaît dans le dossier en juillet 1996, voisin du premier.

Enfin, en 2009, elle connaît son dernier propriétaire, toujours voisin des précédents.

Ce dernier entamera des travaux de restauration. Hélas, confiée à du personnel incompétent, la voiture fut sérieusement endommagée.

Chapitre 3 : Aux rayons X

Selon nos habitudes, cette Silver Wraith II a été passé au crible.

Si la présentation d'ensemble est correcte, les points négatifs sont les suivants :

-Qualité de peinture très moyenne, rapport au statut de l'auto.

-Important travail de finition à réaliser à l'intérieur. De nombreuses vis sont manquantes ou non conformes à l'origine, des garnitures sont à réajuster, loquets de portes et commandes de rétroviseurs extérieurs à fixer...

-Moquettes habitacle et coffre à remplacer

-Boiseries à restaurer

-Électricité à réviser, les lèves vitres sont lents, la centralisation des portes capricieuse, climatisation à remettre en fonction, ampoules d'éclairage du tableau de bord à remplacer.

-Joints de portes à remplacer

Fort de ces constats, on pourrait s'attendre au pire sur la route. Il n'en est rien, cette Rolls Royce n'a rien perdu de son agrément de conduite. L'amortissement et la filtration sont très bons, les commandes (direction et freins) répondent avec précision.

Le moteur et la transmission fonctionnent en douceur.

L'examen des soubassements révèle un exemplaire entretenu, de nombreuses pièces ayant été remplacé.

Les circuits hydraulique, clé de voûte d'une Silver Shadow, portent également les traces d'un entretien correcte. Les pressions sont conformes, la correction d'assiette fonctionne, absence de fuite sur l'ensemble des composants.

Résultat d'une vie sous un climat favorable, la voiture ne présente aucune trace de corrosion, pas plus que d'accident d'autre part.

En résumé, les points à revoir sont largement contrecarrés par des fondamentaux en bonnes conditions.

Chapitre 4 : Son avenir

Du fait de sa rareté, de son historique connu et documenté, et de la base saine qu'elle constitue, nous pensons que cette Silver Wraith II mérite d'être sauvegardée.

Elle pourra donc :

Soit faire le bonheur d'un amateur qui, moyennant quelques menus travaux, pourra accéder au mythe Rolls Royce et profiter d'un exemplaire sain et utilisable, pour un petit budget.

Soit constituer une bonne base pour une restauration sur mesure.

Chapitre 5 : Les images

Extérieur

     
     
     
     
 
     

 
Intérieur

     
     
     
     
 

 
En détails