Rénovation Camargue

Qu'on l'aime ou qu'on l'a déteste, une chose est certaine, la Rolls Royce Camargue ne peut laisser indifférent.

Méconnue, elle fut longtemps boudée, mais connais désormais un retour à sa juste place : celui d'une automobile d'exception, qu'une multitude de particularités rend particulièrement intéressante.

Produite à seulement 531 exemplaires, en dénicher une n'est pas une mission aisée, d'autant plus si l'on souhaite la perle rare, avec conduite à gauche en spécifications européennes.

Celle-ci nous attendait dans les sous-sol d'un parking espagnol. Non roulante, elle fut délaissée après avoir subit une restauration hâtive. Elle constituait cependant une excellente base de restauration, la voiture étant saine, matching number et d'origine Suisse.

Elle fut vendue dès son arrivée à l'atelier, accompagnée du projet de restauration.

Elle fut remise en route et fiabilisée dans les règles, l'ensemble de l'hydraulique fut restauré, et des lignes d'échappement en inox furent notamment installées.

L'électricité a également du être revu, avec notamment le complexe système d'air conditionné automatique.

La carrosserie reçu une nouvelle peinture, avec une découpe des couleurs sur la partie arrière inspirée de la Camargue Beau Rivage, conformément aux souhaits de son nouveau propriétaire.

L'ensemble des pièces en inox fut poli afin de restituer tout son éclat à la belle.

Le poste le plus délicat fut les boiseries, irrémédiablement dégradées lors d'une précédente tentative de rénovation. Il fallut les restaurer intégralement, avec de nouveaux placages. A la demande du propriétaire, nous avons également obturé l'un des deux emplacements audio, pour laisser place au bois.

Le poids des mots étant bien peu face au travail accompli, nous vous invitons à subir le choc des photos !

Trois onglets permettent de distinguer l'avant, le pendant et l'après notre intervention :

Avant

     
     
     
     

 
Pendant

     
     
   
     

 
Après

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
 
     

 
 

FacebookTwitterGoogle Bookmarks